RDC: selon Couchephin, la non tenue des élections cette année pourrait avoir situations graves dans le pays

Hits: 5

Arrivé à Kinshasa depuis le jeudi dernier, l’envoyé spécial de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), dans les Grands Lacs, Pascal Couchephin a achevé dimanche 12 Novembre sa mission de quatre jours en RDC.

Lors de ses séjours, M. Pascal Couchepin a pu s’entretenir avec le représentants de l’opposition, de la majorité présidentielle, de la CENCO mais également le président de l’Assemblée nationale. Le grand absent reste le chef de l’Etat Joseph Kabila. Une absence qui se justifie par son déplacement à l’intérieur du pays.

Réagissant sur le processus électoral en RDC, l’ancien président Suisse a indiqué que le calendrier publié par la CENI constitue une « lueur positive», et se qui reste à faire est d’assurer sa mise en oeuvre effectivement. Sinon, cela «pourrait aboutir à une explosion ou à une exaspération», prévient-il.

L’OIF voit d’un œil inquiet les appels à manifestation lancés par l’opposition et la société civile. Et en appelle au pouvoir : « Si avec ce calendrier, le peuple voit qu’on l’a trompé, il y aura des conséquences dramatiques», prévient l’envoyé spécial de la francophonie.


Cas-info / MCN, via Wab Infos

Abonnement sur Wab-Infos

M'abonner pour recevoir les actus en premier

Abonnez-vous à Wab-infos.

Soyez premier à recevoir nos actualités en temps réel

Rejoignez 170 autres abonnés

ContSpons