Champion's league Foot2 Sports Actus

LDC: Le PSG a-t-il vexé le Real Madrid ?

Hits: 80

La presse espagnole s’étonne du comportement globale des dirigeants et des supporteus du Paris Saint-Germain ces derniers jours, relayant même une vraie indignation de la direction du Real Madrid à quelques heures du 8e de finale retour de Ligue des champions entre les deux équipes ce mardi, au Parc (20h45).

Sergio Ramos et Zinedine Zidane, de passage devant la presse lundi, sont-ils apparus trop souriants et détendus aux yeux des médias espagnols ? Toujours est-il que ce mardi, à quelques heures du huitième de finale retour de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid au Parc des Princes (20h45), de l’autre côté des Pyrénées, la presse a décidé de lancer le match, Marca en tête. Le quotidien madrilène craint-il que ses protégés n’abordent finalement cette rencontre décisive avec un peu trop de confiance, après la victoire du match aller (3-1) ?

Toujours est-il que Marca rapporte que les dirigeants de la Maison blanche seraient indignés par l’attitude globale de leurs homologues franciliens ces derniers jours. Les plaintes contre l’arbitrage de Monsieur Rocchi à l’aller, la sortie médiatique d’Antero Henrique, toujours concernant les hommes en noir, auraient fortement déplu en interne, au point même de juger l’attitude parisienne inadaptée au savoir-vivre et à la bienséance d’un club qui se réclame parmi les meilleurs d’Europe. Et le vacarme organisé par quelques dizaines de supporteurs de Rouge et Bleu durant la nuit dernière, sous les fenêtres de l’hôtel des Merengues, aurait été la goutte d’eau faisant déborder le vase.

Faut-il donc s’attendre à un net rafraîchissement des relations plutôt cordiales qu’entretenaient jusqu’alors ces deux clubs ? Florentino Pérez s’est toujours méfié, depuis 2011 et l’arrivée de QSI, de la gigantesque capacité financière des pensionnaires du Parc des Princes, que l’homme d’affaires espagnol a rapidement vu comme les seuls capables de lui subtiliser un joueur via les clauses libératoires. Le président du Real Madrid s’est donc toujours évertué à ne pas froisser Nasser Al-Khelaïfi, espérant ainsi un respect mutuel. Ces péripéties d’avant-match vont-elles tout changer ? A moins que Marca ne soit tombé dans la seule interprétation, cherchant peut-être à faire monter la pression, puisqu’aucune déclaration officielle ne vient appuyer la théorie développée.

Wab-infos

Laisser un commentaire

Abonnement sur Wab-Infos

M'abonner pour recevoir les actus en premier

Advertisement