Présidentielles RDC: Kabila retarde les élections jusqu’en juin 2019

© Wab-infos

Hits: 557

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, prévoit de reporter les élections différées de décembre 2018 à l’année prochaine, ont révélé ses députés.

Les législateurs ont remis en question le calendrier d’une loi qui est censée faire l’objet d’un débat sur l’attribution des sièges parlementaires.

“En RDC, il est censé y avoir une loi où l’attribution des sièges dans une zone particulière est censée être débattue et décidée par l’ensemble du parlement mais au lieu de cela, Kabila a confié cette tâche à un comité parlementaire”, a révélé l’un de ses parlementaires. .

“Cela a énervé beaucoup d’entre nous du parti au pouvoir, mais en réalité, Kabila sait ce qu’il fait. Il veut créer une confusion au parlement et prétendre que tant que cette question ne sera pas résolue, nous ne pourrons pas avoir d’élections générales cette année en décembre. ”

L’un des législateurs a ajouté que tout ceci était une initiative bien planifiée de la part du président Kabila, étant donné qu’il savait que le parlement congolais devait rester en vacances en juin.

“Il y a une fête parlementaire du 15 juin à septembre; le parlement fermera pour n’importe quelle forme d’affaires “, a déclaré le député qui a parlé sous le couvert de l’anonymat.

“Kabila veut ensuite ramener le projet de loi au parlement en septembre où les membres sont censés en débattre avant sa mise en œuvre. Donc, en bref, les plans électoraux pour les élections seront affectés aussi longtemps que cette question n’est pas résolue au parlement.

“Kabila dira alors au monde entier que nous ne pouvons pas avoir d’élections cette année à cause de cette légalité.”

Le législateur a dit que c’est juste un plan pour le président Kabila de continuer à gagner du temps et prolonger son séjour illégal. Son mandat a expiré en décembre 2016, mais le président Kabila a déjà reporté les élections à deux reprises jusqu’à présent.

“La vraie raison est pour lui de pousser les élections au mois de juin l’année prochaine parce que les élections ne peuvent pas avoir lieu tant que cette loi ne sera pas pleinement débattue et qu’une résolution parlementaire ne sera pas adoptée”, a-t-il dit.

“La SADC a été trompée et trompée par Kabila, c’est pourquoi tous les présidents qui ont assisté à la réunion de la troïka en Angola cette semaine doivent mettre un terme à toutes les absurdités qui se passent ici”.

Les députés ont averti que si la région n’arrête pas le président Kabila, la RDC se dirige vers une guerre à part entière qui pourrait avoir un effet de spirale sur les pays voisins.

© Wabthomas

Abonnement sur Wab-Infos

M'abonner pour recevoir les actus en premier

Abonnez-vous à Wab-infos.

Soyez premier à recevoir nos actualités en temps réel

Rejoignez 170 autres abonnés

ContSpons