Barça: La Masia, le pire cauchemar d’Iniesta

Hits: 0

L’autobiographie d’Andres Iniesta sort ce lundi en Espagne. L’occasion pour le journal El Periodico de révéler quelques passages du livre ce samedi. Avec à la clef un aveu surprenant de la part du joueur du FC Barcelone.

C’est ce lundi que sort en Espagne l’autobiographie d’Andres Iniesta, intitulée “La jugada de mi vida” et co-écrite avec  les journalistes Marcos Lopez et Ramon Besa. L’occasion pour le journal El Periodico de publier ce samedi quelques bonnes feuilles, des témoignages de coéquipiers notamment et un aveu du principal intéressé, qui a bien failli être traumatisé par La Masia, le fameux centre de formation du Barça.

Le pire jour de ma vie s’est déroulé lors de mon arrivée à La Masia, écrit-il dans sa biographie. Cela semble absurde mais c’est la vérité. J’ai eu un sentiment d’abandon, comme si on m’avait arraché quelque chose. Ce fut très dur. Je voulais être là, je savais que c’était le mieux pour mon avenir, mais c’était une pilule très compliquée à avaler. Je devais quitter ma famille, ne plus voir mes proches tous les jours…

Messi: “Iniesta est magique”

A cette époque il est vrai, Andres Iniesta n’a que 12 ans. Mais il est déjà précédé d’une réputation flatteuse. Lorenzo Serra Ferrer, qui a eu le jeune garçon sous ses ordres à son arrivée à Barcelone, raconte: “Lors de sa première session de formation, les joueurs n’avaient d’yeux que pour Andres. Ils ne me regardaient plus. C’était déjà un phénomène énorme mais d’une simplicité rare.” Le tout premier entraîneur d’Iniesta, un dénommé Balo, confirme: “Il ne m’a fallu que cinq minutes pour comprendre… Le ballon paraissait plus grand que lui mais quand il l’avait, personne ne pouvait lui enlever !

Finalement, c’est encore Lionel Messi qui rend le plus bel hommage à son coéquipier de toujours, sans doute son lieutenant le plus fidèle. “J’aime le savoir près de moi sur le terrain, surtout quand le jeu se durcit. Je sais alors que je peux compter sur lui, que toute l’équipe peut compter sur lui. C’est quelqu’un de modeste mais dans le jeu, il est magique, tout ce qu’il fait avec le ballon est incroyable.” Les dirigeants barcelonais ne s’y sont pas trompés. Cette semaine, le directeur sportif blaugrana, Albert Soler, parlait ainsi: “Il y a des joueurs de la maison comme Iniesta ou Messi qui font partie de notre drapeau et qui resteront parmi nous encore longtemps.” 

Photo published for Iniesta: "El peor día de mi vida lo he pasado en La Masia" | primera | AS.com

Iniesta: “El peor día de mi vida lo he pasado en La Masia” | primera | AS.com

Lo hace en La Jugada de Mi Vida, un libro que escriben Ramón Besa (El País) y Marcos López (El Periódico): “El Andrés que todos conocen se quedó vacío por dentro”.