Éliminatoires Mondial 2018 : première réussie pour Southgate à la tête de l’Angleterre !

Hits: 1

L’Angleterre n’a eu aucun problème pour s’imposer face à Malte (2-0) sur la pelouse de Wembley, pour la première de Southgate sur le banc de touche des Three Lions.
cm 2018
L’Angleterre était attendue au tournant cet après-midi. Après le scandale qui a mis fin au court règne de Sam Allardyce à la tête des Three Lions, Gareth Southgate débutait donc sur le banc de Wembley. Il avait notamment procédé à quelques changements, puisque Lingard était alignée d’entrée pour ses débuts en sélection, pendant que Wayne Rooney, remplaçant en club et touché par un nouveau scandale, était lui aussi dans le onze de départ. Au final, l’Angleterre n’a pas eu de soucis majeurs pour venir à bout d’une équipe de Malte (2-0), 176e au classement FIFA, qui s’en sort plutôt bien.
La domination anglaise était totale dès le coup d’envoi, face à une équipe maltaise qui se défendait tant bien que mal. Rooney donnait un premier avertissement à la 8e minute, mais le gardien maltais s’interposait bien. Peu après le quart d’heure de jeu et suite à la sortie de Bertrand au profit de Danny Rose, Lingard recevait un excellent ballon de Henderson mais ne parvenait pas à cadrer sa reprise de volée (20e). Dans la foulée, Hogg sortait un arrêt exceptionnel devant Dele Alli après un nouveau joli service de Henderson, et derrière, Sturridge manquait complètement sa frappe alors que les cages étaient vides (22e) ! Le Liverpuldien n’allait cependant pas se louper sur sa deuxième occasion. Sur un bon centre de son coéquipier Henderson (encore lui !), il signait une belle tête croisée qui s’est logée dans le fond des filets adverses (1-0, 29e).
Des conclusions à tirer de cette rencontre

La brèche était ouverte, et cette fois, c’est devant Lingard que Hogg sortait un arrêt décisif, empêchant les Anglais de doubler la mise (33e). Le gardien de Hibernians, délaissé par sa défense, n’allait cependant pas pouvoir faire des miracles pendant toute la rencontre. Dele Alli butait une nouvelle fois sur lui, mais récupérait le ballon et l’expédiait au fond sur sa deuxième tentative (2-0, 38e). Au retour des vestiaires, l’Angleterre continuait de lancer des assauts sur la surface maltaise. Les visiteurs étaient condamnés à subir, incapables de développer du jeu. Wayne Rooney, sur un superbe coup-franc, voyait Hogg contrarier ses plans d’une belle claquette (53e).
Le portier maltais lui, continuait donc de briller sur sa ligne, et sortait ensuite une belle main devant Walcott (64e). Les situations chaudes se sont enchaînées, mais aucun joueur offensif anglais n’a réussi à refaire trembler les filets. Malte a même eu sa première et seule opportunité de la rencontre ; une frappe d’Agius bien détournée par Hart (81e). On notera tout de même l’entrée en jeu de Rashford, qui n’a pas pu faire la différence. S’il faut relativiser la performance anglaise au vu du faible niveau du rival, Southgate pourra tout de même être satisfait de la prestation de ses deux milieux de terrain, Henderson et Alli, tous deux très en vue dans a construction du jeu et dont l’apport offensif a été précieux. Rooney a lui réalisé une prestation correcte, pendant qu’Alex Hunter n’a finalement pas participé à la rencontre. Les Three Lions prennent provisoirement la première place de ce groupe F des qualifications pour le Mondial 2018.