FC Barcelone – Mercato : le président Bartomeu charge Neymar et le PSG

Hits: 2

Le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu n’a pas hésité à remettre une couche sur Neymar, parti cet été au PSG. Pour lui, ce départ est une opportunité !

Le FC Barcelone serait une meilleure équipe sans Neymar. C’est ce qu’il faut retenir de la longue interview de Josep Maria Bartomeu dans le quotidien Sport, ce dernier donnant des arguments pour expliquer que le départ de l’attaquant brésilien au PSG au mercato estival est finalement une très bonne nouvelle pour l’épanouissement collectif de son équipe.

Bartomeu regrette le manque de franchise de Neymar

« L’équipe est meilleure que la saison dernière, ne serait-ce que sur le côté droit et au milieu de terrain. Le départ de Neymar est une occasion pour nous de développer notre collectif et de renforcer. De plus, on pourra peut-être faire éclore encore plus des joueurs de la Masia. Le seul regret que j’ai pour Neymar, c’est que les choses n’ont pas été faites dans le respect. Nous ne freinons jamais les départs mais il n’avait qu’à nous dire qu’il voulait partir avant. Nous aurions pu négocier le transfert de Dembélé à un meilleur prix. Ce n’était pas correct de sa part, a-t-il pesté dans le quotidien catalan. Je lui ai parlé pour la dernière fois dans l’avion à Miami cet été en lui disant que s’il voulait partir, il avait juste à nous le dire pour que nous puissions nous organiser… Depuis, cette histoire m’a appris qu’il faudrait hausser les clauses libératoires à l’avenir. »

« Si le Bayern, Manchester ou le Real achète un joueur, on sait d’où vient l’argent »

Sur ce thème, justement, Bartomeu est très remonté contre le PSG, qu’il accuse de détenir des fonds qui ne sont pas vraiment les siens. « Aujourd’hui, il y a un marché inflationniste que ne provient pas du football mais d’un autre secteur. Il faut donc augmenter les ressources et travailler avec l’UEFA, la FIFA et l’ECA pour mettre une limite aux transferts avec quelque chose qui fasse que de l’argent extérieur ne soit pas injecté dans l’industrie du football, a-t-il poursuivi. Je parle ici du Qatar et d’Abou Dhabi. Si le Bayern, Manchester ou le Real achète un joueur, on sait d’où vient l’argent. Pas dans les deux clubs que l’on connaît. Ils distorsionnent le marché. On me dit que le Barça a de l’argent venu du Qatar grâce au sponsor maillot, mais c’était un contrat de sponsoring au prix du marché ! Par exemple, l’UEFA a réduit un contrat similaire de QTA au PSG qui était de 200 M€. Nous devons jouer avec les mêmes cartes. »

@Ricoeur-Suave