Obama dénonce la décision «cruelle» de Trump sur les jeunes sans-papiers

Hits: 0

Barack Obama alors qu’il était président des Etats-Unis, le 15 octobre 2015, aux côtés de Diane Calderon, une jeune sans-papiers bénéficiaire du programme «Daca».

Il sort de sa réserve. Barack Obama a dénoncé mardi une décision « cruelle » après la remise en cause par l’administration Trump du programme permettant à des centaines de milliers de jeunes sans-papiers, connus sous le nom de Dreamers, d’étudier et de travailler aux Etats-Unis.

« Il s’agit de jeunes gens qui ont grandi en Amérique, d’enfants qui étudient dans nos écoles, de jeunes adultes qui débutent leur vie professionnelle, de patriotes qui s’engagent à respecter notre drapeau », a-t-il souligné dans un communiqué, défendant ce programme qu’il avait mis en place en 2012, par décret.

arack Obama alors qu’il était président des Etats-Unis, le 15 octobre 2015, aux côtés de Diane Calderon, une jeune sans-papiers bénéficiaire du programme «Daca».

Il sort de sa réserve. Barack Obama a dénoncé mardi une décision « cruelle » après la remise en cause par l’administration Trump du programme permettant à des centaines de milliers de jeunes sans-papiers, connus sous le nom de Dreamers, d’étudier et de travailler aux Etats-Unis.

« Il s’agit de jeunes gens qui ont grandi en Amérique, d’enfants qui étudient dans nos écoles, de jeunes adultes qui débutent leur vie professionnelle, de patriotes qui s’engagent à respecter notre drapeau », a-t-il souligné dans un communiqué, défendant ce programme qu’il avait mis en place en 2012, par décret.