Ces personnes ont été prises en otage par l’ennemi vers 5h du matin de ce mercredi 03 avril dans la localité de Samboko, située à l’Ouest de la cité d’Oicha, en territoire de BENI.

D’après Philippe Bonane président des forces vives locales, avant de prendre en otage tous les 36 civiles, les rebelles se sont d’abord, attaqués au camp militaire basé sur place; en suite, ils ont procedé au pillage systématique dans des maisons de commerces, des pharmacies et d’autres habitations des civils.

“Suite à cette nième attaque, les habitants se sont déplacés vers les zone supposées sécuriser”.

“Les uns ont pris la direction de la province de l’Ituri et les autres à Oicha-Centre”, ajoute -t-il.

Les forces vives du milieu craignent que le territoire et la ville de BENI soient frapper par une crise alimentaire car, disent-t-elles, la localité de Samboko restait la seule à pouvoir ravitailler en vivres la ville et le territoire de BENI.

ROGER KAKULIRAHI collaborateur wab-infos à BENI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.