En RDC, un deuxième vaccin contre les maladies à virus Ebola introduit



Le gouvernement rdcongolais et ses partenaires ont annoncé jeudi qu’ils commencent à utiliser un deuxième vaccin expérimental contre Ebola.

Au moins 50.000 personnes visées par cette opération de vaccination qui va durer 4 mois, dans le but de tenter d’enrayer la propagation du virus qui a fait plus de 2.000 morts en RDC.

Ce nouveau vaccin doit être administré en deux doses, à deux mois d’intervalle, contrairement au premier vaccin utilisé depuis le début de l’épidémie.

La population étant très mobile dans région cible et l’insécurité en hausse, la situation suscite des inquiétudes chez certains membres de l’équipe d’intervention contre Ebola, car il sera peut-être difficile d’administrer le vaccin.

L’ONG Médecins sans frontières, a dans une déclaration indiqué qu’il s’agit d’une occasion de recueillir des informations sur l’efficacité du vaccin dans des circonstances réelles, le qualifiant de «ressource supplémentaire dans la lutte contre Ebola».

La vaccination ne concerne que les adultes et les enfants âgés d’un an et plus.

Présentement, seuls ceux qui avaient été en contact avec un patient d’Ebola confirmé étaient vaccinés pour briser la chaîne de transmission.

L’introduction de ce nouveau vaccin produit par la société américaine Johnson and Johnson, permettra de vacciner des congolais sur une plus grande zone à l’extérieur de l’épicentre de l’épidémie.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽