RDC – Tshisekedi aux congolais de France : «Je serai à l’aise si vous rentrez dans votre pays pour le relever»



En marge du Forum pour la Paix, organisé dans la capitale par Emmanuel Macron, Félix Tshisekedi a souhaité rencontrer les Congolais vivants en France. Le meeting se tenait aux docks d’Aubervilliers, où quelques « combattants » qui dénonçaient l’alliance contre-nature du président congolais avec Joseph Kabila, ont été tenus à distance par la police. A l’intérieur d’une salle chauffée à blanc, c’est aux cris de « Fatshi Béton », en référence aux grands travaux promis par le président congolais, que plusieurs milliers de Congolais étaient venus soutenir leur poulain.

Le président congolais a martelé une nouvelle fois son unique message à destination de la diaspora en Europe : « rentrez au pays ! ». Il compte en effet sur les Congolais de l’extérieur pour « redresser le pays ». « Je serai à l’aise si vous rentrez dans votre pays pour le relever » a confié le président. Son discours sur le nécessaire retour à la paix a été particulièrement applaudi : « Je ne m’arrêterai jamais tant que la paix ne sera pas revenu dans l’ensemble du pays ». Félix Tshisekedi a salué « notre vaillante armée » qui a lancé « une grande offensive pour reconquérir les territoires occupés par les ennemis qui en veulent à nos minerais ».

Lire aussi: RDC : l’invité d’honneur à Paris Félix Tshisekedi, veut sortir son pays de l’isolement

Multiples voyages présidentiels?

Le chef de l’État s’est enfin exprimé sur la polémique de ses voyages à répétition aux quatre coins de la planète. « Ces voyages ne sont pas des vacances » a rétorqué Félix Tshisekedi. « Avec mes collaborateurs, je cherche des investisseurs, je les rassure pour qu’ils créent des emplois au Congo. Nous avons déjà ramené plus d’1,5 milliard grâce à ces voyages qui n’ont même pas coûté 50 millions de dollars ». Une manière d’avouer que le nouveau président est encore à la recherche de financements et de légitimité à l’étranger.

Confiance au deuxième mandat?

Félix Tshisekedi a promis aux congolais de Paris « un Congo qui doit changer (…) un Congo nouveau ! ».

« On a confiance en lui! Mais il y a encore beaucoup à faire et il lui faudra beaucoup d’argent et de temps pour vraiment changer le Congo», confie au journaliste dans la salle un Congolais de diaspora.

Lors de son meeting en septembre dernier à Bruxelles, le président congolais avait séduit sa diaspora de l’Europe de «retourner au pays» pour ensemble, bâtir la RDC.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽