En conférence de presse avant le match contre Getafe, Ronald Koeman a rétorqué à Antoine Griezmann.

Ronald Koeman s’est longuement expliqué sur le cas Griezmann. Buteur avec les Bleus lors de la trêve internationale, le Français avait envoyé un message à son coach au Barça, indiquant que Deschamps savait l’utilisé à sa position préférée.

Sondé à ce sujet lors de son point presse, le technicien batave s’est montré plutôt conciliant et patient.

“Tout le monde a le droit de dire ce qu’il veut, j’ai parlé à Antoine hier parce que je voulais, pas à cause de ce qu’il a dit, je lui ai dit que jevoulais le meilleur pour l’équipe et je sais qu’il peut jouer à plusieurs positions, car on doit tirer de chaque joueur la meilleure performance”

“Il fait déjà tout ce qu’il peut, il travaille dur, il a une grande discipline et maintenant il doit être plus chanceux avec ses tentatives, contre Séville il y avait une ou deux occasions sur lesquelles il pouvait faire mieux. À propos de sa position sur le terrain, Je me souviens quand j’étais entraîneur de la NL, nous jouions contre la France et il jouait du côté droit, c’est l’entraîneur qui commande et le joueur doit chercher sa meilleure performance, s’il le fait, il ne se passera rien », a encore expliqué Koeman.

“Je n’ai aucun problème avec Antoine, je ne cherche que le meilleur pour l’équipe et le club, mon travail est de saisir la meilleure performance de chaque joueur mais je ne peux en choisir que 11 pour jouer, je ne peux pas faire jouer un joueur loin de son rôle et je ne le fais pas avec Griezmann car il peut jouer du côté droit, je comprends peut-être qu’il y a des positions qu’il pourrait préférer mais on ne peut pas jouer avec deux joueurs dans le rôle du 10” .


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.