Rodrygo (18 ans), est devenu mercredi soir le buteur le plus rapide du Real Madrid en Liga depuis le grand Brésilien Ronaldo, en sortant du banc pour sceller la victoire des siens face à Osasuna.

L’adolescent n’a eu besoin que de 93 secondes pour marquer, tandis que Ronaldo avait mis 62 secondes pour son but face au Deportivo Alaves en 2002.

Les deux Brésiliens ont donc été comparés et cela n’a pas été du goût du plus jeune. Il considère qu’il n’a ni le talent ni la carrière de l’un des plus grands attaquants de tous les temps. “Je ne souhaite aucune comparaison avec Ronaldo, car il est l’un des meilleurs de son histoire et l’un des meilleurs de mon pays, a-t-il déclaré à la presse ibérique. En ce qui concerne mon but, j’ai réussi mon contrôle et je savais qu’à partir de là, tout irait bien. Je dois toujours montrer que je suis capable de jouer ici.”

Le but de Rodrygo a assuré la victoire aux Merengue après qu’un autre Brésilien, en la personne de Vinicius Junior, ait mis les siens sur orbitre sur une frappe victorieuse de 20 mètres.

Après avoir balayé tout ce qui se rapporte à El Femoneno, Rodrygo a déclaré qu’il vivait un véritable rêve et il n’a pas manqué de remercier son entraîneur Zinedine Zidane. “Le coach sait ce qu’il fait et il me parle tous les jours pour que je continue à travailler dur, a déclaré l’ancien attaquant de Santos. Je suis tellement heureux. Zidane transmet un calme absolu et beaucoup de confiance et je pense que c’est pourquoi les choses se sont si bien passées. Je suis bouche-bée, je rêve de ce moment depuis que je suis au Real Madrid et voir Bernabeu avec les fans qui scandent mon nom … Je suis tellement heureux.”


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.