CAN 2019 :Nigeria – Cameroun, Voici les détails de ce classique

Rédigé par lucienallioun

Hits: 244

Grands noms du football continental, le Nigeria et le Cameroun (8 titres de champions d’Afrique à eux deux) s’affrontent ce samedi en 8es de finale de la CAN 2019 à Alexandrie (coup d’envoi à 16h GMT, soit 18h en France). Présentation d’une affiche qu’on a plutôt l’habitude de retrouver en finale.

– Un 8 aux airs de finale

« Ce match pourrait être une finale. » Au moment d’évoquer le choc entre sa sélection et le Cameroun, le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr, n’a pas menti ! Les deux pays, voisins par ailleurs, se sont en effet affrontés à trois reprises en finale de la CAN avec trois sacres du Cameroun à la clé (1984, 1988, 2000).
Toutes compétitions confondues, le bilan des confrontations entre les deux sélections penche en revanche en faveur du Nigeria : 11 victoires des Super Eagles, 7 matchs nuls et 4 victoires pour le Cameroun. Ce sont d’ailleurs les Nigérians qui avaient pris le meilleur sur les Lions Indomptables lors de leurs confrontations les plus récentes dans leur groupe de qualification au Mondial 2018 (4-0, 0-0).

– L’état de forme

Si l’affiche est belle sur le papier, les deux cadors ne se présentent pas forcément au mieux. Après deux victoires maîtrisées à défaut d’être brillantes contre le Burundi (1-0) puis la Guinée (1-0), les hommes de Gernot Rohr sont tombés de haut en s’inclinant contre Madagascar (0-2) avec une équipe certes légèrement remaniée. Malgré une certaine solidité défensive, cela reste poussif offensivement.

C’est également le gros souci du Cameroun, qui n’a plus marqué depuis sa victoire initiale contre la Guinée Bissau (2-0), concédant deux nuls face au Ghana et au Bénin (0-0).

Au-delà des matchs pas franchement emballants des Lions Indomptables, on a surtout l’impression que Clarence Seedorf cherche encore la bonne formule, lui qui a effectué plusieurs changements dans ses deux derniers onze de départ tout en changeant 3 fois de système en 3 matchs. Il va bien falloir s’appuyer sur quelques certitudes pour espérer aller voir plus haut.

– L’arbitre : Joshua Bondo (Botswana).

– Et ensuite ? En quart, le vainqueur de ce match affrontera le 10 juillet celui d’Egypte-Afrique du Sud.

Les compositions probables :

Nigeria : Akpeyi – Awaziem, Omeruo, Ekong, Aina – Etebo, Ndidi – Musa, Iwobi, Moses Simon – Ighalo.

Cameroun : Onana – Collins, Banana, Ngadeu, Oyongo – Djoum, Mandjeck, Zambo Anguissa – Bassogog, Toko Ekambi, Choupo-Moting.

Interviews :

Clarence Seedorf, sélectionneur du Cameroun – « On ne joue plus pour des points. Soit on gagne, soit on sort. On doit montrer qu’on est les meilleurs, en marquant et en gagnant. Nos supporters sont là pour porter la pression. On a vu le Nigeria en difficultés, mais je ne pense pas qu’ils aient montré tout leur potentiel.»

William Troost-Ekong, défenseur central du Nigeria – « On était tous très énervés après le match (défaite 2-0 contre Madagascar), donc on a de la motivation en plus. Le Cameroun va être un match difficile, on les avait battus avant le Mondial, ils veulent sûrement prendre leur revanche. »