fbpx

LIGUE DES CHAMPIONS : MANCHESTER UNITED – FC BARCELONE : LES NOTES

Rédigé par lucienallioun

Hits: 220

Les hommes de Solskjaer recevaient le Barça dans ce qui est un duel de club historique. Grâce à un CSC de Shaw, avantage Barcelone avant le match retour.

Voici les notes de ce match donné par la direction de Wab-infos après analyse.

MANCHESTER :

De Gea (6) : A maintenu Man.U en vie grâce à ses arrêts réflexes.

Young (3) : Une performance digne d’un vrai 1/4 de finale de H Cup. Dommage qu’on jouait un match de football quoi.

Smalling & Lindelof & Shaw (4) : Vraiment drôle le nouveau sketch des Inconnus!

Dalot (4) : Jurisprudence « c’est pas son côté de prédilection et c’est un môme en plus ».

McTominay (6) : McDominay une bonne partie du milieu barcelonais.

Fred (5) : Performance correcte mais pas de quoi être le Fred le plus détesté de Barcelone.

Pogba (5) : Potable. Comme l’ensemble du milieu anglais.

Rashford (5) : Le seul Mancunien à avoir apporter du danger offensivement.

Lukaku (4) : Postérieur collé à Gérard Piqué tout le match, le Belge n’aura que trop peu mis en difficulté le Catalan, un habitué de ces situations et de ces gabarits.

BARCELONE :

Ter Stegen (6) : Un peu gardien, un peu joueur de champ. Efficace sur sa ligne, toujours utile dans ses sorties.

Semedo (5) : Bien cerné par le côté gauche mancunien, il n’a pas vraiment réussi à s’exprimer offensivement. Un peu mieux en seconde période.

Piqué (6) : Est-ce qu’il faut aussi rajouter ce match au nombre de fois où il a fait l’amour dans le mois ?

Lenglet (5) : Impitoyable avec ses compatriotes.

Alba (5) : Comme Semedo, la technique et les automatismes en plus.

Busquets (6) : Dans un fauteuil, il a déposé ses tacles et ses passes avec élégance.

Rakitic (4) : Messi a fait tout le boulot à sa place. Donc, par procuration, ce n’est pas un si mauvais match que ça… Par procuration seulement.

Arthur (5) : Bof. Il était meilleur pour présenter les Enfants de la Télé.

Coutinho (6) : On sent qu’il a du talent. Mais on sent aussi qu’il y au moins une classe d’écart avec d’autres (notamment celui en dessous).

Messi (7) : Les yeux dans le dos, le pif tout rouge, l’hyperactivité… Ok, c’est un extraterrestre.

Suárez (6) : (Presque) buteur, il a travaillé sans relâche pour offrir des solutions à ses coéquipiers. Un vrai match d’attaquant utile à son équipe.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le s'il vous plait ci-dessous :