fbpx

Le 11 africain de la semaine (du 14 au 20 janvier)

Rédigé par Wabthomas

Hits: 93

Chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens est établie. Cette semaine, c’est l’attaquant Ivoirien Nicolas Pépé (Lille) qui s’est illustré en prenant part à toutes les occasions lilloises par ses passes ou ses déplacements face à Caen (1-3).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : NICOLAS PÉPÉ (CÔTE D’IVOIRE – LILLE)

Semaine après semaine, Nicolas Pépé maintient une cadence très soutenue. Son but à Caen (1-3), le treizième de sa saison, lui avait même provisoirement permis de dépasser Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs. A la base de toutes les occasions lilloises par ses passes ou ses déplacements, l’attaquant international ivoirien a encore été impressionnant de facilité.

« C’est un exemple et, quand il est à un niveau élevé, c’est une locomotive », dit de Nicolas Pépé son entraîneur, Christophe Galtier. De plus en plus impliqué dans la construction des actions, l’ancien Angevin prend également de l’étoffe au sein du vestiaire. Son ambition: qualifier le LOSC, actuel deuxième du championnat, pour une Coupe d’Europe, si possible la Ligue des Champions.

LE 11 TYPE AFRICAIN DE LA SEMAINE (4/4/2)

Gardien de but

Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc – Gérone)

Auteur d’une intervention déterminante en première période, Yassine Bounou a contribué au point pris par Gérone face à Alaves (1-1), en course pour la qualification en Ligue des Champions. Mais le portier a aussi et surtout fait le spectacle, en réussissant une roulette digne de Zinédine Zidane en pleine surface. Une jolie manière pour le gardien formé au Wydad Casablanca de fêter sa récente prolongation avec le club catalan.

Défenseurs

Défenseur central : Pape Abou Cissé (Sénégal – Olympiakos)
Pape Abou Cissé a fait bonne figure lors de la victoire de l’Olympiakos à Levadiakos (0-2). Arrivé cet été de l’AC Ajaccio, le solide défenseur est suivi de près par Hanovre 96, qui a gardé un excellent souvenir de son compatriote Salif Sané. Révélé lors de la CAN des moins de 20 ans en 2015, ce natif de Pikine a fait ses débuts avec les Lions de la Teranga A au mois d’octobre dernier.

Défenseur central : Mexer (Mozambique – Rennes)

Dans son style engagé, Mexer a efficacement secondé Damien Da Silva lors du derby de l’ouest, remporté par son équipe à Nantes (0-1). Vainqueur de la plupart de ses duels, le Mozambicain a contribué à la solidité des Rouge et Noir avec un enviable sens de l’anticipation. Âgé de 30 ans, ce natif de Maputo évolue en Europe depuis le début de la décennie et à Rennes depuis 2014.

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie – Rennes)

Avec 6 tacles (tous réussis) et 2 duels aériens gagné, Ramy Bensebaini a été l’un des maillons forts de son équipe lors de sa victoire dans le derby de l’ouest, à Nantes (0-1). Ce défenseur central de formation s’adapte bien à son nouveau poste de latéral gauche. Le natif de Constantine est le premier joueur formé à l’Académie du Paradou AC, à Hydra sur les hauteurs d’Alger, à s’imposer durablement en Europe.

Latéral droit : Youssouf Sabaly (Sénégal – Bordeaux)

Utilisé tantôt dans le couloir gauche tantôt dans le couloir droit, Youssouf Sabaly s’exprime globalement mieux à ce dernier poste. Ce fut le cas à Nice où malgré la défaite (1-0) l’international sénégalais a souvent apporté d’intéressantes solutions offensives sur son côté. Annoncé au FC Séville et à Fulham, ce binational a disputé en juin dernier sa première Coupe du monde avec les Lions de la Teranga.

Milieux de terrain

Milieu défensif : Thomas Partey (Ghana – Atlético Madrid)

Aligné dans le milieu à quatre éléments de Diego Simeone, Thomas Partey (« Thomas » tout court en Espagne) a rayonné lors de la victoire de l’Atlético Madrid sur Levante (1-0). Après avoir manqué une belle occasion d’ouvrir le score, le Ghanéen s’est bien rattrapé en obtenant le penalty de la victoire, transformé par Antoine Griezmann. Arrivé au club colchonero en 2012 en provenance du Odometah FC, le Black Star a été désigné joueur ghanéen de l’année 2018.

Milieu défensif : Alaixys Romao (Togo – Reims)

Recruté pour apporter son expérience au promu rémois, Alaixys Romao enchaîne les prestations probantes. A Lyon, l’ancien Marseillais a encore imposé son impact physique et fait parler sa sérénité dans l’entrejeu, sur le terrain de Lyon (1-1). Lui qui fut de l’aventure du Togo à la Coupe du monde 2006 n’a plus été sélectionné chez les Eperviers depuis la CAN 2017 au Gabon.

Milieu offensif gauche : Clarck Nsikulu (RD Congo – Atromitos)

Titularisé pour la troisième fois de la saison avec l’Atromitos Athènes, Clarck Nsikulu a saisi cette rare occasion de s’illustrer en ouvrant la marque face au Panetolikos (2-2). Révélé sous les défuntes couleurs d’Evian Thonon Gaillard, cet ancien international congolais des moins de 20 ans était parti relancer sa carrière en Grèce à l’été 2017.

Milieu offensif droit : Luther Singh (Afrique du Sud – Chaves)

Prêté cet hiver par Braga à Chaves, Luther Singh réussit d’excellents débuts avec sa nouvelle équipe. Dans un choc du bas de tableau face à Tondela (2-1), l’ailier de poche, révélation de la CAN des moins de 20 ans 2017, a ouvert son compteur sur un contre éclair. Parti de son camp à grandes enjambées, le natif de Soweto crochète un défenseur avant de faire mouche d’une frappe au ras du poteau.

Attaquants

Attaquant : Youssef En-Nesyri (Maroc – Leganes)

Face au promu Huesca, c’est Youssef En-Nesyri qui a marqué le but de la victoire en surgissant au premier poteau à la 73éme minute du jeu. Une finition clinique qui permet aux Legionarios d’interrompre une série de quatre matches sans succès (trois nuls et une défaite). L’ancien pensionnaire de l’Académie Mohammed VI porte ainsi son total de la saison à quatre réalisations toutes compétitions confondues.

Attaquant : Nicolas Pépé (Côte d’Ivoire – Lille)

Semaine après semaine, Nicolas Pépé maintient une cadence très soutenue. Son but à Caen (1-3), le treizième de sa saison, lui avait même provisoirement permis de dépasser Kylian Mbappé en tête du classement des buteurs. A la base de toutes les occasions lilloises par ses passes ou ses déplacements, l’attaquant international ivoirien a encore été impressionnant de facilité.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le s'il vous plait ci-dessous :