Qui dit dribble dit Brésil, et notamment Ronaldinho. Dans film qui sera diffusé ce jeudi soir (21h) sur RMC Sport 1, DRIBBLEURS, l’ancienne star du PSG évoque ce geste qui fait rêver, qui fascine.

«J’ai toujours dribblé, depuis que je suis petit. Tous ceux qui aiment le football aiment le dribble. Même nous, on vibre quand on voit un beau dribble. On se dit : Il est dur à faire celui-là ! C’est ça qui fascine les gens.Je dribblais les chaises, les tables, mon chien… Je dribblais tout le temps.»

Et «Ronnie» d’ajouter, à l’évocation d’un football sans dribble : «Un football sans dribble ? Un football moche» (rires)». L’ex-international brésilien était notamment connu pour son fameux «elastico». Un geste qu’il réalisait à la perfection : «C’est un dribble que j’adorais faire quand je jouais. J’ai commencé à m’entraîner encore et encore. Et à force, j’ai réussi à m’en servir facilement pendant les matches.»

Pour le plaisir du plus grand nombre… Ronaldinho n’est toutefois pas l’inventeur de cet «elastico». Pas plus d’ailleurs que celui à qui sa paternité est souvent attribuée, un autre ancien grand nom de la Seleçao, Rivelino.

C’est en fait l’un des coéquipiers de ce dernier chez les Corinthians, Sérgio Echigo, qui l’a réalisé en premier. L’histoire de ce geste fantastique est largement évoquée dans ce numéro de Transversales.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.