Le milliardaire Bill Gates, lors d’une prĂ©sentation Ă  l’Association amĂ©ricaine pour l’avancement des sciences (AAAS) Ă  Seattle, a avouĂ© que le virus corona pourrait frapper l’Afrique plus durement que la Chine. Le magnat des affaires a dĂ©clarĂ© que les systèmes de santĂ© africains pourraient facilement ĂŞtre dĂ©passĂ©s si le virus arrivait sur le continent.

«La maladie, si elle est en Afrique. C’est plus dramatique si c’est en Chine, mĂŞme si je n’essaie pas de minimiser ce qui se passe en Chine de quelque façon que ce soit, »

«Est-ce que cela arrivera en Afrique ou non et si oui, ces systèmes de santé seront-ils dépassés?»

Gates craignait que l’effet potentiel en Afrique subsaharienne ne soit très dramatique. Il a poursuivi en affirmant que s’il n’Ă©tait pas contrĂ´lĂ©, le coronavirus pourrait Ă©voluer vers une pandĂ©mie mondiale. Bill Gates dans sa prĂ©sentation a dĂ©clarĂ© que le virus aurait des effets plus graves que Ebola. Le taux de mortalitĂ© du nouveau virus est cependant bien infĂ©rieur Ă  celui d’Ebola.

«Si vous regardez Ebola, la plupart des dĂ©cès en excès ont Ă©tĂ© causĂ©s par la fermeture des services de santĂ©. Ce n’est pas seulement un effet direct, c’est aussi la panique, la surcharge et les choses qui affectent les agents de santĂ© parce que vous avez dĂ©jĂ  une capacitĂ© très limitĂ©e.»

Jusqu’Ă  prĂ©sent, l’Afrique n’a signalĂ© qu’un seul cas de virus mortel. Il est possible que d’autres cas n’aient pas Ă©tĂ© signalĂ©s. Le flux de personnes entre la Chine et l’Afrique a fortement augmentĂ© au cours de la dernière dĂ©cennie, exposant le continent Ă  la maladie.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽