Neymar et Coutinho tirent le Brésil sur le Costa Rica

Rédigé par Wabthomas

Hits: 261

L’attaquant de Barcelone Phillipe Coutinho a été une fois de plus le héros. Son but à la 90e minute a permis au Brésil de se qualifier pour le Groupe E, tandis que Neymar a mis un peu de temps au but.

L’entraîneur-chef du Brésil, Tite, a effectué un changement forcé après que le défenseur de Manchester City, Danilo, ait été blessé à l’entraînement, et que Fagner, qui fait son métier pour les Corinthiens, soit revenu à la charge. Le Costa Rica a également opéré un changement solitaire avec le défenseur du Sunderland Brain Oviedo pour Francisco Calvo.

Bien que le Brésil jouisse d’un monopole dans les échanges d’ouverture, la première vraie chance revient à Celso Borges qui ne parvient pas à bien se débrouiller, ce qui réduit l’écart de Gamboa. Gabriel Jesus pensait avoir volé l’avance pour le Brésil, mais a été marqué hors-jeu après avoir contrôlé la tentative de tir de Marcelo.

Le Brésil a allumé la pression de montée en puissance, mais n’a toujours pas réussi à égaliser la cible dans la première demi-heure et son tempo s’est effondré car les occasions restantes ont été limitées aux dernières minutes de la première demie.

Tite, qui cherchait une meilleure prestation depuis la première mi-temps, a joué son premier remplacement en début de seconde période, portant l’ailier de la Juventus Douglas Costa pour Willian mais la chance les a tout de même esquivés. Au fond du filet, Neymar avait la dernière touche qui se terminait dans les mains de Keylor Navas.

Gabriel Jesus était censé attendre plus longtemps pour son premier but du tournoi lorsque sa tête de canon passa de la barre transversale et que le joueur de Barcelone Paulinho produisit une course folle devant Neymar avec un centre puissant, mais l’effort passa au-dessus de la barre. Navas. Neymar a eu une journée torride quand la meilleure chance du jeu lui a été présentée après que l’effort de Gamboa pour dégager la balle du danger ait été rencontré par l’attaquant de PSG dont le tir de curling est allé juste au-dessus du poteau.

On se souviendra affectueusement de la Coupe du Monde 2018 pour le Video Assistant Arbitrage (VAR) et pour la première fois dans le tournoi, un arbitre a dû annuler une décision de pénalité donnée après l’intervention de VAR. Le Brésil a été sanctionné après la chute de Neymar suite à un contact minimal de Gonzalez qui a tenté d’arrêter une réduction du Brésilien.

Le Costa Rica a finalement cédé sous l’énorme pression tardive, lorsque Marcelo a flotté dans une balle calculée qui a été guidée par Firmino et que Jésus l’a contrôlé sur le chemin de l’attaquant Coutinho qui a tiré le Brésil en tête avec son deuxième en deux Jeux.

Neymar a finalement eu son nom sur la feuille de match à la septième minute du temps additionnel, tapant de près après avoir été repéré par le centre de Costa.

Brésil XI: 1 Alisson, 22 Fagner, 2 Thiago Silva, 3 Miranda, 12 Marcelo, 15 Paulinho, 5 Casemiro, 11 Coutinho, 19 Willian, 9 Gabriel Jésus, 10 Neymar

Suppléants: 4 Geromel, 6 Filipe Luís, 7 Douglas Costa, 8 Renato Augusto, 13 Marquinhos, 16 Cássio, 17 Fernandinho, 18 Fred, 20 Roberto Firmino, 21 Barcellos Freda, 23 Ederson.

Costa Rica XI: 1 Navas, 6 Duarte, 3 González, 2 Acosta, 16 Gamboa, 5 Borges, 20 Guzman, 8 Oviedo, 10 Ruiz, 11 Venegas, 21 Ureña

Suppléants: 4 Smith, 7 Bolaños, 9 Colindres, 12 Campbell, 13 Wallace, 14 Azofeifa, 15 Calvo, 17 Tejeda, 18 Pemberton, 19 Waston, 22 Gutiérrez, 23 Moreira

Wab-infos