fbpx

Election – RDC: la société civile du Sud-Kivu demande la démission du bureau de la CENI

Rédigé par Wabthomas

Hits: 127

Le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu réclame le départ du bureau actuel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans une interview accordée vendredi 21 décembre à Radio Okapi, son président Patient Bashombe, dit ne pas digérer le report des élections au 30 décembre. Trois scrutins (présidentiel, législatifs nationaux et provinciaux) devaient avoir lieu le 23 décembre prochain.

« Tous les animateurs de la CENI doivent remettre le tablier. Nous pensons que ce report est politique et que l’organisation des élections peut être renvoyée sine die. On va nous tromper comme on nous a trompé dès le départ », estime Patient Bashombe.
L’incendie des 8 000 machines à voter, jeudi 13 décembre dernier à Kinshasa, la codification des bulletins de vote et le déploiement des imprimés (procès-verbaux va nécessiter quelques jours de plus) sont les trois raisons avancées par la CENI pour postposer les scrutins présidentiel, législatifs nationaux et provinciaux.

« Même lorsqu’un incendie s’est déclaré à Kinshasa, le président Corneille Nangaa a assuré que cet incendie n’influencerait en rien sur le cours du processus électoral » , rappelle Patient Bashombe.

Il promet que la coordination de la société civile va amorcer des actions citoyennes non violentes pour obtenir le départ du bureau de la CENI.

« A cette occasion, je lance un appel à la communauté nationale et internationale de faire pression sur le gouvernement congolais, mais également sur la CENI pour que des élections libres, crédibles et apaisées soient organisées en RDC » , souhaite Patient Bashombe.

Lire cet article aussi sur Radio Okapi