fbpx

[MEDIAS-la plume perce] : Paul Zaidi, un journaliste à Kasindi au sommet d’une analyse, 24h du début de la campagne électorale à Butembo, Beni et Yumbi.

Hits: 69

Paul Zaidi est journaliste à la RTGB/Kasindi.

À l’approche de la campagne électorale des scrutins du 31 mars, qui demarre en principe ce samedi 16 mars, il émet cette analyse :

Le 31 mars 2019, sauf changement de dernières minutes, les circonscriptions de BENI et BUTEMBO dans le Nord-Kivu, mais aussi YUMBI dans le Mai-Ndombe vont entrer dans la phase des élections législatives.

Cependant, avant cette fameuse date, l’étape cruciale est celle de la campagne électorale pour qu’un candidat s’attire l’attention et la confiance des électeurs.

Cette fois-ci, le peuple qui n’est plus dupe, ose -t- on croire, ne va plus mordre à l’hameçon.

Quant à la question qui fâche souvent en ce qui concerne notamment, la victoire et la défaite.

En tout état de cause, la formation et le déploiement des témoins de partis politiques, demeurent les éléments clés pour assurer la crédibilité des résultats.

Le parti politique doit se comporter comme une école qui forme, qui éduque.

Seule la formation idéologique ne suffit pas dans un parti politique, mais il faut aussi une formation des militants sur la constitution et les institutions politiques du pays, les différents événements politiques qui se produisent dans l’environnement national ainsi qu’international.

Engageons – nous à combattre les anti-valeurs pour le compte de cet exercice démocratique qui pointe à l’horizon de notre ultime espoir de réformer la classe politique de nos régions respectives.

C’est maintenant aux tenants de la parcelle du pouvoir, de bien vouloir trouver des moyens appropriés pour mieux sécuriser ce cycle électoral.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le s'il vous plait ci-dessous :