fbpx

Martin Fayulu : «Que ce 32ème sommet de l’UA soit l’occasion pour l’ancrage de la démocratie en Afrique»

Rédigé par Wabthomas

Hits: 350

Dans une correspondance datée du 8 février 2019 transmise aux chefs d’État et de Gouvernement participant au 32ème sommet de l’UA à Addis-Abeba, Martin Fayulu Madidi a plaidé pour l’implication de ces derniers, pour la résolution de la crise post-électorale en République Démocratique du Congo.

Je propose donc que ce 32ème sommet de l’Union Africaine soit une belle occasion pour l’ancrage de la démocratie en Afrique par la création d’un comité spécial de l’Union Africaine pour la vérification de la vérité des urnes en République Démocratique du Congo, afin de lever le voile sur le vrai président de la République ainsi que les vrais députés élus”, a indiqué Martin Fayulu.

En outre, le candidat de la coalition LAMUKA, évoque la nécessité de réorganiser les élections générales en République Démocratique du Congo.

L’alternative à cette solution serait de refaire les élections dans un délai de six mois (présidentielle, législatives nationales et provinciales). Autrement, les congolais ne croiront plus aux élections et ce sera une défaite pour la démocratie qui aura des répercussions au-delà de la République Démocratique du Congo”, a-t-il précisé.

Martin Fayulu Madidi continue de contester la victoire électorale de Félix Tshisekedi, nouveau président de la RDC. Selon le coordonnateur de la Dynamique de l’opposition, c’est lui le vainqueur de l’élection présidentielle de décembre 2018 avec 61%.

Pour rappel, Félix Tshisekedi qui prend part au 32ème sommet de l’UA qui se clôture ce lundi à Addis-Abeba, a été élu 2ème vice-président de cette institution africaine.

Lire aussi sur 7sur7.cd.