fbpx

Meeting de Lamuka en RDC: Katumbi et Bemba «présent» ce samedi?

Rédigé par Wabthomas

Hits: 991

Pour la coalition électorale de soutien à Martin Fayulu, il sera question d’expliquer les tenants et aboutissants de “la vérité des urnes”.

Ça passe ou ça casse pour la coalition électorale Lamuka, en meeting ce samedi 2 février place Ste Thérèse dans la commune de N’Djili. Selon un cadre de cette alliance, s’exprimant hier jeudi 31 janvier sur la radio Top Congo, Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, deux principaux soutiens de Fayulu à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, interviendront par vidéo-conférence.

Comme les deux l’avaient fait lors du meeting de l’opposition sur le Boulevard Triomphal le 29 septembre 2018, ce qui expliquerait aussi leur présence ce samedi.

Que vont dire Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba à ce meeting ? Se rangeront-ils du côté de Martin Fayulu qui, en dépit du verdict de la Cour constitutionnelle confirmant la victoire de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, continue de soutenir que c’est lui le véritable vainqueur de la présidentielle du 30 décembre dernier ? Ou vont-ils jeter l’éponge ? Dans un sens comme dans l’autre, le message de ces deux hommes clés de la coalition de l’opposition LAMUKA est très attendu. Le leader du MLC et le chairman de Ensembledevront prendre la parole officiellement et donner à leurs partisans des orientations claires pour la suite des événements.

Pour nombre de Congolais, c’est un meeting de vérité, un rassemblement décisif au cours duquel Martin Fayulu devrait éclairer l’opinion sur les tenants et les aboutissants de ” la vérité des urnes “.

Une certaine cacophonie semble régner au sein de LAMUKA. L’opinion se demande si Fayulu Madidi va continuer à bénéficier du soutien de tous ses pairs. En particulier, celui de Moïse Katumbi dont certains lieutenants s’écartent de la ligne défendue par le leader de l’ECIDE. Les animateurs de l’AR, notamment, Jean Bertrand Ewanga et Delly Sessanga ont pris acte de l’élection de Fatshi à la tête du pays et se sont démarqués de la position officielle de LAMUKA.

Le week-end dernier, au siège du G7 à Kinshasa, Gabriel Kyungu a affirmé : “Laissez le peuple congolais savourer la victoire de Félix Tshisekedi”…” Cette alternance, les Congolais l’attendaient depuis longtemps… ” “Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi ne sont pas ennemis…”. Du reste, dans la correspondance adressée à l’exécutif provincial de la ville de Kinshasa, pour l’informer de la tenue du meeting de Lamuka de ce samedi, certains regroupements membres de Ensemble n’ont pas apposé leurs signatures. Il s’agit de l’Alternance pour la République (AR) et AMK. Ce qui suscite des inquiétudes, quant à leur participation à ce meeting.

Le porte-parole de la Jeunesse de Ensemble de Moïse Katumbi, Elvis Bolungu, a qualifié hier jeudi 31 janvier d’inopportun, le meeting populaire de la coalition Lamuka. A cet effet, il a appelé tous les jeunes congolais, particulièrement ceux de Ensemble, à ne pas participer à ce rassemblement.

«Nous estimons que ce meeting est inopportun, il ne va rien apporter ou changer. Par conséquent, nous invitons tous les jeunes à boycotter ce meeting. Le changement tant voulu par le peuple a été obtenu, nous devons soutenir le président Félix Tshisekedi dans cette lourde tâche de la gestion du pays…», a-t-il déclaré.

Pour Bolungu, “le combat mené par le peuple dans le passé était pour une alternance au sommet de l’État, et non pour un individu “. Pour ce faire, il appelle Martin Fayulu ” à faire une opposition républicaine et constructive pour aider le président en place à satisfaire les besoins des Congolais”.

A ce stade, seul le MLC parle d’une seule voix. Pas plus tard que le mercredi 30 janvier, le parti de Jean-Pierre Bemba a démenti son soutien à Fatshi et a par la même occasion invité ses partisans à participer massivement au meeting de ce samedi 2 février.

Lire aussi sur C.S