fbpx

RDC- prestation: Félix Tshisekedi tenté par les forces maléfiques ?

Rédigé par Wabthomas

Hits: 1502

A 56 ans, le Président Félix Tshisekedi proclamé officiellement par la Cour constitutionnelle de la RDC, a prêté serment, ce jeudi, devenant officiellement le 5-ème président du pays depuis son indépendance en 1960, a constaté APA.
Mais une minute de son malaise a subitement volé le temps dans son discours.

Le président a repris son discours après un rétablissement de la situation alors qu’il s’adressait pour la première fois à la nation en tant que chef de l’Etat.

En guise de serment, il a déclaré : « Moi, Tshisékédi Tshilombo Antoine, élu président de la République démocratique du Congo, je jure solennellement devant Dieu et la nation d’observer et de défendre la Constitution et les lois de la République, de maintenir son indépendance et l’intégrité de son territoire, de sauvegarder l’unité nationale, de ne me laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes mes forces à la promotion du bien commun et de la paix, de remplir royalement et en fidèle serviteur du peuple les hautes fonctions qui me sont confiées ».

Sur ce, le président de la Cour constitutionnelle lui a répliqué : « La Cour prend acte de votre prestation de serment en qualité de président de président de la République démocratique du Congo et vous présente ses plus sincères félicitations ».

Saluée par 21 coups de canon, la prestation de serment sera suivie par une remise des symboles de l’Etat au nouveau chef d’Etat qui, peu après, s’adressera aux nombreuses personnalités et à la foule immense présente à la cérémonie.

Le dernier acte de la cérémonie sera le tête-à-tête entre Félix Tshiékédi et son prédécesseur Joseph Kabila qui lui passera le flambeau après 18 ans passés à la tête de la RDC.

Le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, est le seul dirigeant du continent présent à la cérémonie, ses 16 autres homologues invités se sont faits représenter par des vice-présidents ou ministres.

Félix Tshisékédi, président de l’Union pour la démocratie et le progès social (UDPS), un vieux parti d’opposition qu’il a hérité de feu son père Etienne Tshisékédi, a remporté l’élection présidentielle du 30 décembre dernier avec un score de 38,57% des suffrages.

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le s'il vous plait ci-dessous :