Musabyimana Juvenal, commandant d’un groupe rebelle basé République démocratique du Congo et ancien soldat de l’armée rwandaise, était considéré par certains observateurs comme le chef d’un groupe rebelle hutu, le Rassemblement pour l’unité et la démocratie (RUD-Urunana).

Il était accusé d’avoir perpétré une attaque dans le nord du Rwanda, le mois dernier. Une attaque qui a coûté la vie à 14 personnes et fait une vingtaine de blessés.

Le Rwanda accuse l’Ouganda de soutenir le RUD-Urunana. Les relations entre les deux pays ont été tendues durant ces derniers mois.

La mort du général Musabyimana est un “coup dur” pour les combattants du RUD-Urunana, selon The New Times.

Avec The News Times