Le réseau social pourrait annoncer dès demain ce nouveau service alimenté par des centaines de grands médias.


Selon le Washington Post, Facebook compte annoncer cette semaine un onglet « actualités » qui offrira aux utilisateurs l’accès aux informations de centaines d’organismes de presse. Le réseau social se retrouverait ainsi en concurrence directe avec Apple et Google. Ce projet avait déjà fait parler de lui il y a quelques mois. En août, le Wall Street Journal révélait que Facebook aurait approché plusieurs grands médias dont ABC News, Dow Jones, The Washington Post et Bloomberg, en offrant de payer jusqu’à 3 millions de dollars pour obtenir une licence de contenu.

Facebook, ainsi que Twitter et d’autres réseaux sociaux, ont intensifié leurs efforts pour lutter contre la diffusion d’infos sur leurs plateformes après avoir été critiqués pour leur manque d’action. D’après une étude réalisée cette année par le Pew Research Center, 60 % des adultes américains qui consultent l’actualité par le biais des réseaux sociaux ont déclaré avoir partagé de fausses informations.

Mark Zuckerberg a évoqué le projet devant le Congrès américain

Hier, lors de son audition devant la commission des services financiers de la Chambre des Représentants, le P-dg de Facebook Mark Zuckerberg a directement évoqué ce projet : « Plus tard cette semaine, nous ferons une annonce importante concernant le lancement d’une grande initiative sur les actualités et le journalisme dans le cadre de laquelle nous nous associons avec beaucoup de gens pour créer un nouveau produit qui appuie le journalisme de haute qualité », a-t-il déclaré en réponse à une question sur la responsabilité de Facebook en matière de qualité d’information. « Je pense qu’il y a une opportunité au sein de Facebook et de nos services de créer un espace dédié, un onglet dans les applications, par exemple, où les gens qui veulent vraiment voir une sélection d’actualités de grande qualité, pas seulement du contenu social, mais aussi des éditeurs de qualité, pourraient aller pour consommer ce contenu ».

L’an dernier, Facebook a abandonné l’idée de séparer en deux les flux d’actualités des utilisateurs : un pour les messages personnels des amis et de la famille et un autre appelé « Explore Feed », pour les marques, les éditeurs et autres entreprises. À l’époque, Mark Zuckerberg avait expliqué que le fil d’actualités se concentrerait davantage sur les messages personnels de la famille et des amis que sur les vidéos virales et les actualités. Et dans les cas où des actualités seraient remontées dans le flux, Facebook avait indiqué qu’il donnerait la priorité aux médias locaux que les utilisateurs jugent plus dignes de confiance.

Un porte-parole de Facebook a confirmé que Mark Zuckerberg prévoit de rencontrer vendredi le P-dg de News Corp, Robert Thomson, pour discuter du journalisme à l’ère numérique. Facebook News sera également abordé


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽