BREAKING: un nouveau médicament chinois pouvant arrêter le COVID-19 sans vaccin



Un laboratoire chinois a mis au point un médicament qui, selon lui, a le pouvoir de mettre un terme à la pandémie de coronavirus. L’épidémie a été signalée pour la première fois en Chine à la fin de l’année dernière avant de se propager à travers le monde, déclenchant une course internationale pour produire des traitements et des vaccins.

Un médicament testé par des scientifiques de l’Université de Pékin en Chine pourrait non seulement raccourcir le temps de récupération des personnes infectées, mais même offrir une immunité à court terme contre le virus, selon les chercheurs. Sunney Xie, directeur du Centre d’innovation avancée de Pékin pour la génomique de l’université, a déclaré à l’AFP que le médicament avait réussi au stade des tests sur les animaux.

«Lorsque nous avons injecté des anticorps neutralisants à des souris infectées, après cinq jours, la charge virale a été réduite d’un facteur 2 500», a déclaré M. Xie.

Cela signifie que ce médicament potentiel a (a) un effet thérapeutique.”

Le médicament utilise des anticorps neutralisants, produits par le système immunitaire humain pour empêcher le virus d’infecter les cellules, que l’équipe de M. Xie a isolé du sang de 60 patients récupérés.

Une étude sur les recherches de l’équipe, publiée dimanche dans la revue scientifique Cell, suggère que l’utilisation des anticorps offre un “remède” potentiel à la maladie et raccourcit le temps de récupération. M. Xie a dit que son équipe travaillait «jour et nuit» à la recherche de l’anticorps.

Il a ajouté que le médicament devrait être prêt à être utilisé plus tard cette année et à temps pour toute épidémie hivernale potentielle du virus, qui a infecté 4,8 millions de personnes dans le monde et tué plus de 315 000 personnes.

La planification de l’essai clinique est en cours“, a déclaré M. Xie, ajoutant qu’il se déroulera en Australie et dans d’autres pays depuis que les cas ont diminué en Chine, offrant moins de cobayes humains à tester.

L’espoir est que ces anticorps neutralisés peuvent devenir un médicament spécialisé qui arrêterait la pandémie“, a-t-il déclaré.

Les scientifiques ont également souligné les avantages potentiels du plasma, un liquide sanguin provenant d’individus récupérés qui ont développé des anticorps contre le virus permettant aux défenses de l’organisme de l’attaquer. Plus de 700 patients ont reçu une thérapie au plasma en Chine, un processus qui, selon les autorités, a montré «de très bons effets thérapeutiques».


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

Commenter maintenant 😃😚😘🤔

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.