Une explosion suivie d’un incendie s’est dĂ©clarĂ© dans un laboratoire russe situĂ© Ă  Koltsovo le lundi 16 septembre, prĂšs de Novossibirsk, en SibĂ©rie. Selon l’agence de surveillance sanitaire Rospotrebnadzor, l’incident s’est produit Ă  cause d’un problĂšme avec un cylindre de gaz.


Une personne a Ă©tĂ© blessĂ©e et des dĂ©gĂąts matĂ©riels ont Ă©tĂ© recensĂ©s, comme des fenĂȘtres brisĂ©es. L’incendie a cependant Ă©tĂ© maĂźtrisĂ© relativement rapidement, note Ouest-France. Le plus troublant, c’est que l’établissement n’est pas un laboratoire anodin. BaptisĂ© « Vektor », le lieu est en effet un centre de recherche gĂ©rĂ© par l’État qui effectue des travaux sur les biotechnologies et les virus, dont, notamment, la variole et Ebola. C’est d’ailleurs l’un des rares lieux au monde qui « hĂ©berge » ces virus. Faut-il craindre pour la santĂ© des employĂ©s, et, pire, encore, pour celle des 1,5 million d’habitants de Novossibirsk, situĂ© proche du laboratoire et troisiĂšme plus grande ville de Russie ?

La Russie enchaĂźne les incidents graves

Bien que le bĂątiment soit dans un mauvais Ă©tat, les autoritĂ©s se veulent rassurantes et indiquent qu’aucune substance dangereuse n’a Ă©tĂ© touchĂ©es par l’incident. MalgrĂ© tout, on reste vigilants sur les tenants et aboutissants de cette affaire. « Un incendie qui toucherait les zones oĂč le virus est prĂ©sent, c’est presque une bonne nouvelle, ça va dĂ©truire les pathogĂšnes. Si ça impacte une zone oĂč vous avez des installations dĂ©diĂ©es Ă  la sĂ©curitĂ© du laboratoire, ça peut ĂȘtre plus embĂȘtant, mais ce n’est pas forcĂ©ment catastrophique », a confiĂ© HervĂ© Raoul directeur du laboratoire P4 Inserm Jean MĂ©rieux Ă  Lyon interviewĂ©, avec plusieurs experts, par 20 Minutes sur la question des risques (retrouvez leur analyse complĂšte ici)

C’est loin d’ĂȘtre la premiĂšre fois que ce type d’incident se produit en Russie. Au cours de ces derniers mois, de nombreuses personnes ont perdu la vie dans divers incidents, dont des explosions dans des usines d’explosifs, un incendie dans un sous-marin Ă  propulsion nuclĂ©aire dans le Grand Nord, ou encore cette explosion sur une base de tir de missiles nuclĂ©aire en aoĂ»t dernier. Ce dernier incident avait par ailleurs conduit Ă  une hausse de la radioactivitĂ©, selon les autoritĂ©s.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il Ă©tĂ© utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les rĂ©seaux sociaux ci-dessous. đŸ‘‡đŸœđŸ‘‡đŸœ

N'oubliez pas de vous abonner Ă  notre ChaĂźne YouTube đŸ‘‡đŸœ

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.