Kigali: le Rwanda déploie des robots dans le combat COVID-19



Le gouvernement a lancé l’utilisation de robots dans la lutte contre le COVID-19, dans le but de réduire les contacts entre les médecins et les patients.

Cette décision devrait limiter le risque que les travailleurs de la santé contractent le virus.

Lancés le mardi 19 mai au Centre de traitement COVID-19 de Kanyinya par le ministère de la Santé avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement, les cinq robots de haute technologie peuvent effectuer un certain nombre de tâches liées à la gestion du COVID-19, y compris la température de masse dépistage, livraison de nourriture et de médicaments aux patients, saisie de données, détection de personnes qui ne portent pas de masque, entre autres.

Fabriqués par Zora Bots, une société belge spécialisée dans les solutions robotiques, ils sont conçus avec diverses fonctionnalités avancées pour soutenir les médecins et les infirmières dans les centres de traitement désignés, et peuvent également être utilisés dans des sites de dépistage dans le pays.

Selon les informations du ministère des TIC et de l’innovation, les robots ont la capacité de filtrer entre 50 et 150 personnes par minute, de capturer des données vidéo et audio et d’informer les agents de service des anomalies détectées pour une réponse rapide et une gestion des cas.

S’adressant aux médias, le Dr Daniel Ngamije, ministre de la Santé, a déclaré que l’idée d’utiliser les robots vise à réduire l’exposition des agents de santé à une éventuelle infection à Covid-19, “Les médecins et autres intervenants de première ligne visitent la chambre des patients à plusieurs reprises pour délivrer des médicaments, des repas, effectuer des tests, entre autres et cela peut poser un risque de contracter le virus“, a-t-il déclaré.

«Ces robots accéléreront la prestation de services tout en protégeant nos précieux agents de santé contre l’exposition au COVID-19.»

Selon le Dr Ngamije, il n’ya pas eu de cas de médecins ayant attrapé le virus. Cependant, il a dit qu’il y a un nettoyeur dans une installation de traitement COVID-19 dans le pays qui a été testé positif pour le virus.

Chaque robot coûte environ 3 300 $.

Concernant leur utilisation, le Dr Ngamije a déclaré que les ingénieurs en robotique formeraient le personnel du ministère de la Santé à l’utilisation des robots pendant environ un mois, après quoi les fonctionnaires du ministère devraient pouvoir les utiliser.

Un responsable explique aux invités et aux journalistes les différentes fonctions des robots.Paula Ingabire, ministre des TIC et de l’innovation, a déclaré que COVID-19 a accéléré le besoin de solutions numériques dans diverses industries, en particulier dans le secteur de la santé.

«Il existe diverses solutions innovantes appliquées pour lutter contre le COVID-19, et les robots livrés aujourd’hui dans ces centres de traitement seront déployés pour aider nos agents de santé de première ligne à traiter et à contenir la pandémie en assumant des tâches de routine

Selon le Dr Ngamije, davantage de robots devraient être amenés dans le pays pour aider à la lutte contre le COVID-19.

Lire aussi sur The NewsTimes


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

Commenter maintenant 😃😚😘🤔

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.