9 sur 9 en Liga et une Supercoupe d’Espagne. Le bilan comptable du Barça ne peut être meilleur en ce début de saison 2018.

Qui livre déjà quelques conclusions.
1- Valverde a son onze
Valverde a son onze de gala. TS dans les buts, SR20, Piqué, Umtiti et Alba en défense, Busquets, Coutinho et Rakitic au milieu, Messi, Suarez et Dembélé devant. Sauf surprise, ce sera l’équipe des grands soirs cette saison. L’entraineur a reconduit ces mêmes joueurs contre Valladolid, Huesca, et en deuxième mi-temps contre Alavés.

El Txingurri est conservateur dans ses choix: il préfère assurer contre les promus avec son 11 de rêve plutôt que d’intégrer les nouveaux arrivants. Une stratégie soutenue par le fait que le Barça n’a eu qu’un match par semaine à jouer en août. Cela a donné d’autant plus du rythme à ses titulaires tous Mondialistes et qui n’ont joué en tout et pour tout que 4 matchs cet été avec le F.C. Barcelone, la Supercoupe d’Espagne et les 3 premiers matchs de Liga – excepté SR20 et TS, ce dernier étant revenu plus tôt de vacances.

2- Retour au 4-3-3

Le départ de Neymar conjugué à la blessure de Dembélé , l’absence de solutions offensives et la nécessité de rassurer son équipe avaient conduit Valverde à faire jouer le Barça en 4-4-2 avec un double pivot Busquets – Rakitic. Lors des deux dernières rencontres le Txingurri a fait évoluer son équipe en 4-3-3 avec le trio Dembélé-Suarez-Messi devant.

A voir si ce schéma permettra aux Blaugranas de se créer plus d’occasions en Ligue des Champions cette saison.

3- Messi est toujours au top

L’Argentin est toujours Monsieur FixIt.
Diez a en effet ouvert le score dans 3 des 4 matchs du Barça. 2 fois pour égaliser (en Supercoupe contre Séville et contre Huesca), et une fois pour ouvrir la marque (contre Alavés). Il laisse même Suarez tirer le péno à la fin du match contre Huesca pour mettre en confiance son ami. Les 15 prochains jours à la maison vont lui permettre d’être encore plus au top pour la reprise de la Liga et la Ligue des Champions. Une année de plus, c’est lui la recrue de l’été.

4- Les recrues n’auront pas la partie facile

Coutinho ou Dembélé ont été recruté l’an dernier pour être titulaire. Pas Malcom ni Vidal, Arthur et Lenglet. Ils vont devoir suer pour être dans les 11 de départ. En trois matchs de Liga ils ont eu à eux quatre 97 minutes de temps de jeu sur 360 possibles, dont 59 contre Huesca une fois le score plié à 6-2 et plus. Heureusement pour eux arrivent 7 matchs en 22 jours entre le 15 septembre et le 7 octobre. De quoi leur faire un peu de place. Mais elle vaudra cher. Il leur faudra la gagner pour ne pas jouer que les miettes.

5- Il faudra compter sur le Real Madrid

Avant le coup d’envoi de la Liga l’équipe de Lopetegui était loin dans les pronostics pour remporter le morceau. Les départs de Zidane et CR7 semblaient la placer loin derrière le Barça et l’Atletico dans la course au titre. Surtout après leur défaite contre les Colchoneros en Supercoupe d’Europe le 15 août dernier (2-4 a.p.). Les Merengues sont pourtant les seuls à avoir remporté leurs 3 premiers matchs de championnat (2-0 contre Getafe et deux fois 4-1 à Gérone et contre Leganes)… avec le Barça, tandis que l’Atletico est déjà à 5 points des deux éternaux rivaux.

Lucien allioun


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.