Il y a environ cinq mois, l’instance qui régit le foot européen, autrement dit l’UEFA, avait décidé de suspendre Neymar pour trois matches de C1.

Cette entité lui reprochait de s’en être pris avec véhémence à des arbitres. C’était à l’occasion du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et Manchester United la saison passée (1-3, 2-0 à l’aller).

Par le biais des réseaux sociaux, l’attaquant brésilien avait fait savoir que le déroulement du match était « une honte ». L’ancien joueur du FC Barcelone estimait que le fait d’avoir mis « quatre gars (arbitres) qui n’y comprennent rien au foot » avait pénalisé lourdement le Paris Saint-Germain.

Neymar avait même écrit : « Qu’ils aillent se faire foutre. » Rapidement, l’UEFA avait pointé du doigt « Ney » et décidé de lui infliger une suspension de trois rencontres. Grâce à la « jurisprudence ». Neymar manquera seulement deux matches au final.

Autrement dit, celui de demain contre le Real Madrid puis celui du 1er octobre sur la pelouse de Galatasaray. « Ney » fera ses premiers pas en C1, lors de cet exercice 2019/2020, face à Bruges le 22 octobre. Il s’agira à n’en pas douter d’un renfort majeur pour l’entraîneur allemand Thomas Tuchel.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il été utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les réseaux sociaux ci-dessous. 👇🏽👇🏽

N'oubliez pas de vous abonner à notre Chaîne YouTube 👇🏽

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.