Vous l’aimez de tout votre coeur, avec ses qualitĂ©s et ses dĂ©fauts. Mais parfois, vous ne pouvez pas vous empĂȘcher de trouver votre moitiĂ© moins attirante que d’habitude. Pas de panique, c’est biologiquement tout Ă  fait normal.

Un matin, vous avez envie de lui sauter dessus avec son pyjama Star Wars et ses cheveux en bataille. Le lendemain, ce n’est plus du tout le cas. Pas de panique, vous ĂȘtes parfaitement normale.

La baisse de l’attirance dans un couple

Dans un couple, il n’est pas rare de connaĂźtre une petite baisse de rĂ©gime. On trouve son partenaire un peu moins sexy, et moins attirant, et ce n’est pas rare. D’aprĂšs les rĂ©sultats d’une recherche, ce serait dĂ» Ă  vos hormones. Et ce n’est pas tout, cette chute du dĂ©sir serait trĂšs clairement perceptible par votre partenaire si celui-ci est un homme.

Les chercheurs ont analysĂ© les urines de plus d’une trentaine de femmes durant un laps de temps de 15 jours. ParallĂšlement, ils les ont soumises, ainsi que leur partenaire de vie, Ă  un questionnaire complet sur leurs relations. Information importante : aucune des femmes testĂ©es n’Ă©tait sous contraception hormonale, et toutes Ă©taient en couple depuis au moins 4 mois.

RĂ©sultat : juste avant l’ovulation, lorsque le niveau d’Ɠstradiol augmente drastiquement, les deux partenaires reconnaissent ĂȘtre “moins Ă©panouis dans leur relation”, et les femmes ont moins d’attirance physique pour leur moitiĂ©.

Les conséquences de la chute du désir

D’aprĂšs les chercheurs de l’UniversitĂ© VU d’Amsterdam, on sous-estime beaucoup trop l’impact des hormones sur le dĂ©sir, au delĂ  de la simple sexualitĂ©.

Lors d’un cycle menstruel, les hormones de la femme connaissent des fluctuations importantes, qui impactent non seulement leur corps mais aussi leur Ă©tat d’esprit, leur humeur et leurs sentiments. Et cela vous surprendra peut-ĂȘtre, mais leur partenaire ressent ces changements et cette baisse de dĂ©sir.

Paradoxalement, la frĂ©quence des rapports sexuels ne change pas. Comme l’explicitent les chercheurs, un changement hormonal brutal ne peut pas dĂ©grader une relation qui va bien, et inversement.

Mais les relations sexuelles peuvent ĂȘtre diffĂ©rentes. La femme peut avoir besoin de plus de temps pour atteindre l’orgasme, elle peut ĂȘtre plus pudique, moins Ă  l’aise dans son corps, ou encore vouloir tester des choses diffĂ©rentes.

Alors la prochaine fois que vous ne serez pas attirĂ©e comme un aimant par votre partenaire, inutile de le/la quitter sur le champs. Il peut simplement s’agir de vos hormones, ou encore d’un Ă©tat de fatigue gĂ©nĂ©rale ou de stress. Si c’est trop rĂ©curent, voire permanent en revanche, c’est un autre problĂšme.


AUTRES NEWS SUR LE SITE

Cet article vous a-t-il Ă©tĂ© utile ? Partagez aussi avec vos proches sur les rĂ©seaux sociaux ci-dessous. đŸ‘‡đŸœđŸ‘‡đŸœ

N'oubliez pas de vous abonner Ă  notre ChaĂźne YouTube đŸ‘‡đŸœ

1 COMMENTAIRE

  1. Vous avez raison d’Ă©crire ! Il m’arrive de fois je ressens celĂ  ! Surtout quand je fais l’amour avec elle. Il va falloir deux ou trois jours afin que je sois normal avec elle.

RÉAGIR

Saisi votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.